La musique folklorique du Canada francophone

La musique folklorique du Canada d’expression francophone arrive avec les premiers colons d’origine française. Ces derniers débarquent sur les rives du Saint-Laurent.

Densification de la musique folklorique du Canada francophone

Entre 1759 et 1960 les colons s’installent sur les côtes du territoire qui sera plus tard appelé le Canada. Ces colons se battent pour prendre possession de ces terres et mènent aussi un combat culturel en diffusant leur art de vivre et leur musique. Les vastes espaces canadiens dans lesquels les mouvements sont compliqués faute de technologies avancées vont faciliter cette préservation de la musique folklorique coloniale d’expression française qui deviendra celle du Canada francophone.

Que contient la musique folklorique ?

La musique folklorique du Canada francophone a une triple origine : celtique, française et anglaise.

Ces influences vont fusionner harmonieusement avec les sonorités et les formes de chant trouvées chez les populations autochtones de ce territoire d’Amérique du Nord. Cette musique est accompagne de nombreuses danses telles que le quadrille, le cotillon, la gigue.

Un des principaux instruments permettant d’exécuter cette musique folklorique est le violon. Les instrumentistes qui vont écrire cette page de l’histoire culturelle s’appellent : Joseph Allard, Jean Carignan, Jos Bouchard…

L’harmonica intègre la musique folklorique en 1866. Il sera suivi, en 1892, par l’accordéon diatonique.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


mh-purity-lite