La musique folklorique italienne

La musique folklorique italienne est caractérisée par des instruments typiques. Il est important de se souvenir qu’avant de devenir un pays uni, l’Italie a été un groupe de micro-états. Culturellement et géographiquement, ce pays est à la fois : au sud de l’Europe, au centre de la mer Méditerranée. L’Italie est un pays où se sont exercées des influences africaines, arabes, perses, latines, vénitiennes…

Italie du centre et du sud

En termes de musique folklorique, la cornemuse et la ciaramedda sont deux des instruments importants. Ils sont surtout audibles en Italie du Sud. Dans cette partie du pays, la musique folklorique rime avec la danse. Une danse traditionnelle porte le nom de « tarentelle ». Cette dernière se décline sous plusieurs versions, selon les localités. Ces variantes portent des noms tels que : pincer, tammurriata, tarantella calabrese, tarentelle sicilienne…

En Italie centrale, il y a beaucoup de plus de localités urbanisées. Mais la musique folklorique conserve sa force. Dans cette zone du pays, la musique appartenant au terroir est plus souvent chantée. L’on parle des poèmes chantés. Ils sont caractérisés par d’antiques styles de rimes. Cette musique peut être entendue en Toscane, mais également dans les Abruzzes.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*